INDUSTRIALISATION

1000 vaches : Interpellation des candidats aux régionales



02.11.2015 Après le nouvel aveux d'impuissance de Stéphane Le Foll dans le dossier 1000 vaches, la Conf' écrit aux candidats aux élections régionales en Nord-Pas-de-Calais-Picardie et Somme pour leur demander de prendre position. A suivre !

Madame, Monsieur,

Vous êtes candidat aux élections régionales en Nord-Pas-de-Calais Picardie. Si l'élection vous est favorable, vous aurez, entre autres, à gérer le dossier 1000 vaches. Cette usine avec l'impunité qui l'entoure est une problématique centrale pour l'avenir de vos territoires.

Vous connaissez les conséquences que cette installation porte en termes d'environnement, d'emploi, et de dynamique locale. L'opposition à cette usine ne fait qu'augmenter. Pourtant, il semble qu'être la 360e fortune de France permet de s'affranchir des lois et de la volonté des citoyens.

En effet, depuis le mois de juin, il est avéré que l'usine compte 250 à 300 vaches de plus qu'autorisé, type de délit pour lequel n'importe quel paysan aurait été passible de fermeture administrative de son exploitation. Pourtant, Michel Ramery n'a pas encore payé le moindre centime de l'amende à laquelle il a été condamné et ce sans être inquiété.

Ce statut de privilégié va bien au-delà de la seule possibilité de ne pas payer une amende et se mettre en conformité. Comme lors de l'arrivée des vaches en septembre 2014, la préfecture fait en sorte de légaliser l'illégal. En effet, l'enquête publique pour l'extension à 880 vaches démarrera le 2 novembre alors que les services de l'Etat avaient assuré que rien n'avancerait tant que le troupeau ne serait pas revenu à la légalité.

Nous vous demandons donc de prendre officiellement position. Souhaitez-vous qu'un tel projet se développe dans votre région au détriment des paysans, de l'emploi en général, de l'environnement et de la dynamique des territoires ? Laisserez-vous s'installer une agriculture industrielle financiarisée ? Cautionnerez-vous l'impunité des nantis dans une des régions les plus inégalitaires de France ?

Ce courrier a été envoyé à l'ensemble des candidats de partis démocratiques dans la région. Nous vous remercions des suites que vous voudrez bien lui donner.

Dans l'attente de votre réponse, veuillez agréer, Madame, Monsieur, l'assurance de nos salutations respectueuses.

Pour la Confédération paysanne nationale, Laurent Pinatel

Pour la Confédération paysanne Picardie, Vincent Chombart

Pour la Confédération paysanne Nord-Pas-de-Calais, Antoine Jean

LE SYNDICAT PRÈS DE CHEZ VOUS
Pour connaître la délégation locale la plus proche :
LA CONF SUR LE WEB
Suivez-nous sur Twitter !Suivez-nous sur Facebook !Google+ Flux rss des communiqués de presse
Mentions légales
Copyright 2012 - Tous droits réservés - Confédération paysanne