INSTALLATION - TRANSMISSION

Installation : Sacrifice d’une bonne politique

18.11.2016 Le ministère de l'Agriculture, lors du CNIT d'hier, a confirmé la mise en place d'une surprime à l'investissement sur la Dotation jeunes agriculteurs (DJA*). Alors que, jusqu'à présent, les modulations soutenaient une agriculture créatrice d'emplois et respectueuse de l'environnement, cette décision donne un signal inacceptable pour la Confédération paysanne, à la fois en direction des nouveaux installés et des régions. Le ministère se décharge en effet sur elles pour choisir leur politique agricole : agroécologique et résiliente ou industrialisée et destructrice. On est bien loin d'une vision d'avenir pour l'agriculture…

Cette nouvelle surprime, issue de l'abandon des prêts bonifiés, est conditionnée à la réalisation d'un niveau d'investissement minimum de 100 000 € dans le projet, et sans limite supérieure ! Le message est donc clair : installation = investissement. En pleine crise, le ministère fait donc le choix de pousser à l'endettement et à l'industrialisation de l'agriculture !

La Confédération paysanne propose de supprimer cette modulation investissement pour consacrer cette nouvelle enveloppe au financement d'une agriculture tournée vers l'emploi et le respect de l'environnement. Le ministère doit agir pour encourager de nombreux nouveaux installés à s'engager dans des démarches qui pourront leur ouvrir des perspectives et qui recréeront des liens sur les territoires entre leur métier et leurs concitoyens !

POUR ALLER PLUS LOIN
LE SYNDICAT PRÈS DE CHEZ VOUS
Pour connaître la délégation locale la plus proche :
Mentions légales
Copyright 2012 - Tous droits réservés - Confédération paysanne