FONCIER

Bure : la Conf’ dénonce un climat de tension extrême et appelle l’Etat a l’apaisement

20.09.2017 La tension déjà palpable est encore montée d'un cran aujourd'hui à Bure, lieu du projet de centre d'enfouissement des déchets nucléaires, et dans les environs. Depuis 6h30 et jusqu'à la mi-journée, des perquisitions ont eu lieu dans toute la Meuse, chez des particuliers mais aussi à la Maison de la Résistance à Bure

Ces perquisitions, dont le motif est encore flou, surviennent dans un climat de tension extrême, causé par les provocations policières quotidiennes que vivent les riverains.

Alors que les situations de riverains poussés à bout par la pression policière sont ubuesques, il est absolument nécessaire, pour la sécurité de tous, de mettre fin à ce climat de tension extrême.

La Confédération paysanne appelle l'État à l'apaisement et considère que les pratiques policières d'aujourd'hui sont inacceptables.

POUR ALLER PLUS LOIN
LE SYNDICAT PRÈS DE CHEZ VOUS
Pour connaître la délégation locale la plus proche :
LA CONF SUR LE WEB
Suivez-nous sur Twitter !Suivez-nous sur Facebook !Google+ Flux rss des communiqués de presse
Mentions légales
Copyright 2012 - Tous droits réservés - Confédération paysanne