PRÉDATEURS ET GRAND GIBIER

Loups : une Commission européenne bien loin de la réalité des éleveurs !



16.05.2018 La Confédération paysanne a assisté ce 15 mai à Bruxelles à la conférence interparlementaire sur la défense du pastoralisme face aux loups en Europe. Les constats de détresse des éleveurs et bergers ont été partagés par des députés en Allemagne, en Autriche, en Espagne et en France.

De son côté, le commissaire européen à l'environnement Karmenu Vella a maintenu l'objectif du développement des grands prédateurs en Europe et exclu de revoir la Convention de Berne. Il a déclenché un tollé dans la salle lorsqu'il a invité les parlementaires à se saisir de la chance d'avoir des prédateurs créateurs de revenus par le biais de l'écotourisme !

Le commissaire européen a également rappelé que la réglementation européenne donnait les outils nécessaires aux États membres pour régler les problèmes localement et que les États membres devaient prendre leurs responsabilités plutôt que de les reporter sur la Commission européenne. Mais alors qui dit vrai ? La Commission ? La France qui, lorsque la Confédération paysanne réclame des outils supplémentaires adaptés aux réalités du terrain, répond qu'elle est pieds et poings liés par la réglementation européenne ?

La Confédération paysanne rappelle son opposition à la gestion différenciée des territoires et à la conditionnalité entre moyens de protection et indemnisations. Elle demande depuis des mois l'anticipation des moyens de protection sur les fronts de colonisation, la pérennisation de la brigade d'intervention sur l'ensemble du territoire, un statut des chiens de protection et un réel budget pour la création de brigades de bergers d'appui. Car ce sont les éleveurs les premiers impactés à la fois dans leur travail au quotidien et en termes de revenu lorsque leurs troupeaux sont attaqués.

POUR ALLER PLUS LOIN
LE SYNDICAT PRÈS DE CHEZ VOUS
Pour connaître la délégation locale la plus proche :
Mentions légales
Copyright 2012 - Tous droits réservés - Confédération paysanne