REVENU

Revenu paysan : l’Assemblée nationale doit prendre ses responsabilités



21.05.2018 Le projet de loi pour « l'équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine et durable », dont l'examen débute ce mardi 22 mai à l'Assemblée nationale, ne traduit pas l'ambition exprimée lors des Etats généraux de l'alimentation (EGA) de redonner du revenu aux paysannes et paysans pour permettre une réelle transition agricole.

Depuis les EGA jusqu'à cette étape législative, la Confédération paysanne s'est fortement mobilisée pour faire valoir ses propositions et obtenir une rémunération des paysannes et paysans à la hauteur de leur travail, sans faire peser uniquement sur les consommateurs les conséquences de ce revenu. Car la valeur est bien là, dans les filières, et c'est à l'Etat d'arbitrer pour mieux la répartir.

Or sur ce point - censé être un des objectifs premiers de la loi – le texte qui va être débattu est largement insuffisant. Il ne met pas assez les transformateurs et les distributeurs en face de leurs responsabilités pour assurer une redistribution plus équitable des marges entre les différents maillons de la chaîne, afin que paysannes et paysans ne soient plus la variable d'ajustement.

Pour aller plus loin, la Confédération paysanne a donc porté auprès des député-e-s un cahier de propositions d'amendements qui prévoit notamment :
    - la fixation d'un prix d'achat aux producteurs au-dessus de leur coût de revient, pour empêcher la vente à perte ;
    - la mise en place d'un arbitrage public des relations commerciales agricoles, intervenant après la médiation pour contrer les mauvaises pratiques commerciales ;
    - des sanctions plus lourdes en cas de non respect des contrats par les transformateurs ou les distributeurs.

Si ce projet de loi reste en l'état, il ne résoudra rien tant sur le revenu paysan que sur la transition des systèmes et ne réglera donc pas les crises agricoles. La balle est aujourd'hui dans le camp des parlementaires. La Confédération paysanne ira donc les interpeller en manifestant devant l'Assemblée nationale ce mercredi 23 mai.

LE SYNDICAT PRÈS DE CHEZ VOUS
Pour connaître la délégation locale la plus proche :
MOBILISATIONS
APPEL A MOBILISATION NATIONALE LE 5 NOVEMBRE, NOUS ACCUSONS LA POLITIQUE SANITAIRE DE L’ÉTAT !
SOUTIEN A PANPI SAINTE-MARIE ET ELB*, JUGÉS POUR AVOIR RÉSISTÉ CONTRE L'ABATTAGE DES VOLAILLES PENDANT LA GRIPPE ...
en savoir +

Projet de loi agriculture et alimentation : la Confédération paysanne mobilisée
en savoir +
LA CONF SUR LE WEB
Suivez-nous sur Twitter !Suivez-nous sur Facebook !Google+ Flux rss des communiqués de presse
Mentions légales
Copyright 2012 - Tous droits réservés - Confédération paysanne