POLITIQUES AGRICOLES

Remaniement : l’urgence d’une politique au service du revenu paysan

Laurent Pinatel, porte-parole de la Confédération paysanne, réagissant à la nomination de Didier Guillaume, le 16 octobre, au ministère de l’Agriculture.


16.10.2018 La Confédération paysanne salue la nomination de Didier Guillaume au ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation en remplacement de Stéphane Travert. Le sénateur de la Drôme, ancien rapporteur au Sénat de la loi d'avenir pour l'agriculture, connaît bien son sujet.

Elu d'un territoire où les enjeux agricoles sont prégnants, la Confédération paysanne attend du nouveau locataire de la rue de Varenne qu'il porte l'ambition insufflée par les Etats généraux de l'alimentation en faveur du revenu paysan et de la transition agricole et environnementale. L'urgence de la situation requiert un engagement fort dans les prochaines semaines qu'il s'agisse de la nouvelle PAC*, des ordonnances du projet de loi EGA, de l'accompagnement pour une agriculture plus résiliente, des conséquences de la sécheresse, du dossier de la prédation, des questions sanitaires…

La Confédération paysanne sera extrêmement vigilante sur la mise en place d'une réelle nouvelle et indispensable orientation au service des paysan-ne-s, des citoyen-ne-s et d'une alimentation de qualité et souhaite échanger rapidement dans ce sens avec le nouveau Ministre.

MOBILISATIONS
10 JOURS POUR SIGNER
A partir du 1er décembre, Amnesty International lance sa campagne "10 JOURS POUR SIGNER".
en savoir +
LE SYNDICAT PRÈS DE CHEZ VOUS
Pour connaître la délégation locale la plus proche :
Mentions légales
Copyright 2012 - Tous droits réservés - Confédération paysanne