Home > Nos positions > La méthanisation est-elle compatible avec l'agriculture paysanne ?
Partager sur :

MÉTHANISATION : NOS POSITIONS

La méthanisation est-elle compatible avec l'agriculture paysanne ?

Tous les regards sont tournés vers un horizon 100 % énergies renouvelables. La méthanisation est plébiscitée pour faire partie de ce mix énergétique.

 

Produire du méthane à partir de déchets est un principe intéressant. Dans d'autres pays, le procédé y est utilisé à des fins domes- tiques dans un cycle fermé où les déjections animales, auparavant brûlées pour cuire les aliments, sont remplacées par la méthanisa- tion de tous les déchets domestiques à très petite échelle et peuvent ainsi être utilisés pour enrichir les composts. En France et plus largement en Europe, le projet de dévelop-pement d'une méthanisation agricole est réticent et prend une forme parfois différente.

Technologie industrielle encouragée par les pouvoirs publics, elle est présentée à la fois comme une énergie renouvelable, comme un complément de revenu pour les paysan·ne·s et comme une possibilité de s'affranchir des engrais de synthèse. C'est ainsi qu'on nous a vendu les agrocarburants en 2006 en fai- sant l'impasse sur leur production à partir de plantes dédiées à l'alimentation.

Développer la méthanisation en France peut être intéressant, mais laisse aussi entrevoir la mise en place d'un concept possiblement dévoyé par un système économique qui cherche le profit à court terme.

Quelles questions posent ce projet de développement et comment rendre cette pratique compatible avec l'agriculture paysanne ?


La méthanisation qu'est-ce que c'est ?


C'est un processus de dégradation de la matière organique par un ensemble de bac- téries en milieu sans oxygène (milieu anaérobie) qui entraîne la production de gaz (mélange de CO2 et de CH4) et d'un coproduit, le digestat. Le gaz valorisé est le méthane (CH4). Plus la matière organique est riche en carbone, plus le processus de transformation en méthane est efficace. Après purification, le gaz est ensuite utilisé dansun moteur à gaz et un alternateur produisant de l'électricité avec une coproduction de chaleur. Il peut être utilisé comme carburant, valorisé en chaudière ou gazinière ou injecté directement dans le réseau de gaz. C'est encore rare, mais cela concerne de plus en plus de projets.

À noter que le terme « biogaz » est trompeur au regard de toutes les limites ou incertitudes explicitées dans la suite de ce document. Par ailleurs, un méthaniseur est un véritable réacteur chimique. Cette appellation abusive, à l'instar du terme « biocarburant », semble être utilisée afin de donner une image d'emblée positive au process.

 

A télécharger

 


4 pages méthanisation

 

 


À TÉLÉCHARGER
TROUVEZ UNE CONF'
CAMPAGNES SOLIDAIRES
NOUS CONTACTER Mentions légales
Copyright 2018 - Tous droits réservés - Confédération paysanne
104 Rue Robespierre, 93170 Bagnolet - Tél +33 1 43 62 04 04