PRIX : NOS POSITIONS

Une rémunération juste et équitable du travail de tous les paysans

Des prix justes, qui tiennent compte des coûts de production et de la rémunération des paysans.
Une rémunération minimale équivalente au Smic pour toutes les paysannes et tous les paysans, basée sur les prix et non sur les aides.
■ Des mécanismes de soutien pour atténuer les effets désastreux de la volatilité des prix. Il faut moduler le soutien de la PAC* par un système d’aides contra-cycliques*.
De aides pour compenser des handicaps de production (montagne, régions enclavées...) et non plus en fonction du produit.
L’interdiction de la vente à perte : il faut fixer, par produit, un prix plancher qui servira de référence lors des négociations entre les organisations de producteurs et les secteurs en aval.
Des outils de stabilisation des prix et de maîtrise des volumes : quotas, autorisations de produire, cadastre arboricole, calendriers de vente, mécanismes de répartitions entre des productions, entre régions et entre producteurs...
■ Une politique de souveraineté alimentaire pour interdire le dumping sur les matières premières en provenance de pays tiers.
Une mise sous tutelle des marchés à terme, en excluant les financiers de la spéculation et pouvoir suspendre les cotations.

 

* Qui permettent de lisser les variations cycliques en basculant, par exemple, les aides des céréaliers aux éleveurs en fonction des cours des céréales et des protéagineux.

LE SYNDICAT PRÈS DE CHEZ VOUS
Pour connaître la délégation locale la plus proche :
LA CONF SUR LE WEB
Suivez-nous sur Twitter !Suivez-nous sur Facebook !Google+ Flux rss des communiqués de presse
Mentions légales
Copyright 2012 - Tous droits réservés - Confédération Paysanne