Home > Communiqués de Presse > COVID19 démontre qu’il est urgent de relocaliser l’abattage
Partager sur :

COMMUNIQUE DE PRESSE

COVID19 démontre qu’il est urgent de relocaliser l’abattage

19.05.2020

Depuis une semaine, les foyers de contamination au Covid-19 se multiplient dans les grands abattoirs industriels. Après les Etats-Unis et l'Allemagne, la France a vu apparaître trois nouveaux « clusters » en Vendée, dans le Loiret et les Côtes d'Armor.

Ces immenses usines imposent des cadences de travail infernales, au détriment du bien-être de leurs salarié.e.s et des animaux. De par leurs tailles, leurs rythmes et l'importante concentration d'animaux et d'humains, celles-ci se montrent également incompatibles avec le respect des mesures sanitaires du Covid-19.  

La pandémie illustre une fois de plus les aberrations d'un système qui ne fonctionne pas et qu'il est urgent de réformer.

En même temps, depuis plusieurs années, les abattoirs locaux de petites dimensions disparaissent. À taille humaine et aux cadences de travail raisonnées, assurent pourtant la bientraitance humaine et animale.

Il faut donc inverser cette tendance, et redéployer des outils d'abattage dans les territoires. Ces abattoirs locaux ou mobiles sont indispensables à la pérennité des activités d'élevage, respectueux des travailleur.euse.s. et source de dynamisme dans les campagnes.

La relocalisation des outils de transformation est l'un des passages obligés pour la construction d'un système de production plus résilient, notamment face aux imprévus et catastrophes sanitaires.


Contacts :
Nicolas GIROD - Porte-parole de la Confédération paysanne - tél: 06 07 55 29 09
Denis PERREAU - Secrétaire national - tél: 06 88 80 75 48
TROUVEZ UNE CONF'
CAMPAGNES SOLIDAIRES
NOUS CONTACTER Mentions légales
Copyright 2018 - Tous droits réservés - Confédération paysanne
104 Rue Robespierre, 93170 Bagnolet - Tél +33 1 43 62 04 04