COMMUNIQUE DE PRESSE

Ours : une décision au mépris des éleveuses et des éleveurs

27.03.2018

Le Ministre de la transition écologique a annoncé hier dans Le Parisien sa décision d'introduire deux ourses dans les Pyrénées-Atlantiques d'ici l'automne. Encore une fois, la décision est prise sans aucune concertation préalable avec les éleveuses et les éleveurs, les élus et les citoyen-ne-s de la région.

Elle est d'autant plus incompréhensible que depuis le mois de décembre dernier le Ministère, malgré des engagements pris à la suite de la mobilisation de la Confédération paysanne sur ce dossier, n'a toujours pas mandaté les experts qui devaient se rendre en Ariège où la situation est très tendue. Le Ministère avait pourtant annoncé un Groupe « ours » Pyrénéen pour reprendre le dialogue avec les parties prenantes suite à la saison d'estive très tendue.

En effet, la quarantaine d'ours recensés en Ariège a provoqué 689 victimes, le chiffre le plus élevé depuis la réintroduction des ours dans les Pyrénées. La méthode choisie par Nicolas Hulot d'imposer une décision avant toute concertation est donc inadmissible, laissant au préfet le soin « d'organiser un dialogue pour réussir cette réintroduction». Mais quid de la situation des éleveuses et des éleveurs concernés ?

Pourtant, la situation a montré que les moyens de protection existants – chiens, clôtures, gardiennage… - ont très largement atteint leur limite et que l'Etat doit intervenir sur les « ours à problème » comme le prévoit le protocole de 2006 jamais appliqué à ce jour par manque de courage politique.

La question de la biodiversité ne peut se trouver ainsi instrumentalisée, sur le dos des paysannes et paysans, pour donner des gages après la condamnation de l'Etat le 6 mars dernier par le tribunal administratif de Toulouse pour l'insuffisance de sa politique de restauration de la population des ours dans les Pyrénées.


Contacts :
Laurent PINATEL - Porte-parole de la Confédération paysanne - tél: 06 80 58 97 22
Marc BAUDREY - commission prédation - tél: 0623123891
Caroline NUGUES - Chargée de communication - tél: 06 95 29 80 78
LE SYNDICAT PRÈS DE CHEZ VOUS
Pour connaître la délégation locale la plus proche :
MOBILISATIONS
APPEL A MOBILISATION NATIONALE LE 5 NOVEMBRE, NOUS ACCUSONS LA POLITIQUE SANITAIRE DE L’ÉTAT !
SOUTIEN A PANPI SAINTE-MARIE ET ELB*, JUGÉS POUR AVOIR RÉSISTÉ CONTRE L'ABATTAGE DES VOLAILLES PENDANT LA GRIPPE ...
en savoir +

Projet de loi agriculture et alimentation : la Confédération paysanne mobilisée
en savoir +
LA CONF SUR LE WEB
Suivez-nous sur Twitter !Suivez-nous sur Facebook !Google+ Flux rss des communiqués de presse
Copyright 2012 - Tous droits réservés - Confédération paysanne