Home > Communiqués de Presse > Pesticides et protection des populations : Le gouvernement ne ...
Partager sur :

COMMUNIQUE DE PRESSE

Pesticides et protection des populations : Le gouvernement ne s’estime pas concerné

20.12.2019

En septembre dernier, les projets de textes encadrant l'utilisation des pesticides à proximité des habitations avaient été mis en consultation par le gouvernement. La Confédération paysanne avait déjà dénoncé à cette occasion l'inutilité de ces textes face au besoin urgent d'une politique publique qui permette aux paysans et aux paysannes de s'affranchir des pesticides.

Après plus de deux mois d'attente, le gouvernement doit annoncer ce jour les mesures définitives pour protéger les populations riveraines. Sans grande surprise, il semble continuer à ignorer le problème. La question des distances de non traitement cristallise le débat. Que prévoit le gouvernement ? D'après les informations obtenues ce matin du ministère de l'agriculture, il conserverait des distances pour dire qu'elles existent, mais donne la possibilité de les réduire encore. Mieux, l'ANSES* se donne du temps pour réfléchir à la possibilité de déroger même aux distances déjà établies dans les autorisations de mise sur le marché.

A quoi servent ces textes, sauf à dédouaner le gouvernement de sa responsabilité à protéger la population ?

Plutôt qu'aider aux investissements sur les pulvérisateurs, le gouvernement devrait donner les moyens aux paysans et aux paysannes d'assurer une transition agro-écologique des systèmes de production. Pour la Confédération paysanne, il faut une vraie politique publique de sortie des pesticides. A savoir : l'interdiction des produits les plus toxiques - les cancérogènes, mutagènes, reprotoxiques (CMR*) et perturbateurs endocriniens (PE) ; l'accompagnement pour une transition agroécologique du modèle agricole et des mesures commerciales notamment en sortant des accords de libre-échange. La meilleure manière de protéger la santé des paysans.nes et de la population en général est de permettre au monde agricole de s'affranchir des pesticides.


Contacts :
Nicolas GIROD - Porte-parole de la Confédération paysanne - tél: 06 07 55 29 09
Damien HOUDEBINE - Secrétaire national - tél: 06 64 29 17 79
Véronique MARCHESSEAU - Secrétaire générale - tél: 06 98 53 76 46
POUR ALLER PLUS LOIN
TROUVEZ UNE CONF'
CAMPAGNES SOLIDAIRES
NOUS CONTACTER Mentions légales
Copyright 2018 - Tous droits réservés - Confédération paysanne
104 Rue Robespierre, 93170 Bagnolet - Tél +33 1 43 62 04 04