Home > Communiqués de Presse > Colombie : alors même que les accords de paix sont loin d’être ...
Partager sur :

COMMUNIQUE DE PRESSE

Colombie : alors même que les accords de paix sont loin d’être respectés, l’État répond par la violence économique et la répression en pleine pandémie

20.05.2021

La Confédération paysanne exprime sa totale solidaritéavec les associations indigènes et paysannes, et l'ensemble du mouvement social de Colombie qui expriment leur refus d'une réforme fiscale menaçant une fois de plus de plonger les plus défavorisé.e.s dans une situation de misère. La colère citoyenne est légitime et le droit à manifester doit être garanti.

Or, les manifestations ont été violemment réprimées par les forces de sécurité de l'État, laissant à ce jour plusieurs morts et disparus, des dizaines de blessés, des centaines d'arrestations et plusieurs cas d'agressions sexuelles. Ces faits sont dénoncés par les organisations de défense des droits humains, à l'intérieur et à l'extérieur du pays.

La Confédération paysanne condamne fermement les violences policières ainsi que l'intervention militaire en cours en particulier à Cali. Elle soutient sans réserve la lutte et la résistance du peuple colombien contre un système injuste qui n'hésite pas à utiliser la force pour bâillonner des revendications légitimes.

Il est intolérable de faire supporter par les plus faibles dont les peuples premiers et les nombreux paysan.nes, la réponse à la crise économique, sociale et sanitaire qui frappe le pays.

Tribune de solidarité signée par 74 organisations dont la Via Campesina.


Contacts :
Nicolas GIROD - Porte-parole de la Confédération paysanne - tél: 06 07 55 29 09
Jean-François PERIGNE - Secrétaire national - tél: 07 87 69 16 80
Caroline NUGUES - Chargée de communication - tél: 06 95 29 80 78
TROUVEZ UNE CONF'
CAMPAGNES SOLIDAIRES
NOUS CONTACTER Mentions légales
Copyright 2018 - Tous droits réservés - Confédération paysanne
104 Rue Robespierre, 93170 Bagnolet - Tél +33 1 43 62 04 04