Home > Communiqués de Presse > Influenza aviaire : vers une quatrième catastrophe fatale pour ...
Partager sur :

COMMUNIQUE DE PRESSE

Influenza aviaire : vers une quatrième catastrophe fatale pour les producteurs.trices

10.09.2021

Ce matin, le Ministère de l'agriculture a annoncé le relèvement du niveau de risque influenza aviaire de « négligeable » à « modéré »  sur l'ensemble du territoire métropolitain. Cette décision ne nous étonne pas et annonce le scénario catastrophe sur lequel nous n‘avons pourtant eu de cesse d'alerter avec le MODEF : après une claustration de plus de 7 mois, une année blanche à venir pour le plein air et sa disparition, à terme.

En juillet, le Ministère a fait le forcing pour que la feuille de route influenza aviaire 2021 soit signée. Nous l'avons paraphée avec de très fortes réserves. Aujourd'hui, les nouveaux arrêtés censés protéger la France d'une nouvelle crise ne sont toujours pas en consultation ! De ce fait, les éleveurs et éleveuses de plein air sont dans un flou abyssal inacceptable, ne sachant toujours pas dans quelles conditions ils pourront élever leurs volailles cet automne et cet hiver.

En face, le business continue. Dans les élevagesindustrielsles mises en place se maintiennent voir augmentent rendant une nouvelle crise inéluctable : aucun effort n'est fait pour diminuer les transports d'animaux vivants, qui diffusent partout sur le territoire l'épidémie très vite. La gestion de la crise ressemble à une concentration de la production dans l'ouest, vers plus de volume, d'intégration, d'industriel, de bâtiment, de circulation d'animaux vivants.

L'urgence est d'agir sur le transport et la densité des animaux dans les élevages industriels.

A l'inverse, les éleveurs et éleveuses de plein air vont être dos au mur, et se voir imposer la claustration et rien d'autre, au grand profit des industriels du secteur. Le gouvernement ne peut abandonner ainsi tout un pan de la production de volailles françaises, largement plébiscitée par les citoyen.nes !

Les consommateurs.trices doivent savoir que ce sera alors la fin du plein air, des œufs aux volailles et canards ! A moins de les tromper avec des produits estampillés « plein air », avec des animaux claustrés les 3/4 de l'année !


Contacts :
Nicolas GIROD - Porte-parole de la Confédération paysanne - tél: 06 07 55 29 09
Sylvie COLAS - Groupe grippe aviaire - tél: 05 62 68 72 50
Caroline NUGUES - Chargée de communication - tél: 06 95 29 80 78
TROUVEZ UNE CONF'
CAMPAGNES SOLIDAIRES
NOUS CONTACTER Mentions légales
Copyright 2018 - Tous droits réservés - Confédération paysanne
104 Rue Robespierre, 93170 Bagnolet - Tél +33 1 43 62 04 04