Home > Communiqués de Presse > Filière Viande Bovine : valeur accaparée, paysan.ne.s décimé.e.s
Partager sur :

COMMUNIQUE DE PRESSE

Filière Viande Bovine : valeur accaparée, paysan.ne.s décimé.e.s

28.08.2019

Les éleveurs de viande bovine sont plus que jamais en pleine crise : des prix de vente qui s'effondrent, des déficits fourragers très importants et de grandes difficultés à s'en procurer, des accords de libre-échange menaçants qui leur pendent au nez ou encore un gouvernement qui refuse d'agir pour une répartition de valeur plus équitable.

S'ajoute à cela l'irresponsabilité de certains acteurs majeurs qui, au-delà de refuser davantage de transparence et de coopération, plombent la traçabilité et plongent les consommateurs dans le doute. Constater que SVA Jean Rozé-Intermarché importe de la viande bovine d'Irlande puis la vend sous étiquette viande bovine française est inqualifiable et peu scrupuleux. 

Redonner l'entière responsabilité du partage de valeur et de la montée en gamme aux interprofessions était une profonde erreur de jugement à la suite des EGA. La preuve : rien des plans de filières ne fonctionne.

Refuser de répartir la valeur, puis importer afin de continuer à maximiser les profits tout en maintenant les paysans sous une concurrence violente et dévastatrice : voilà le programme proposé par l'agroindustrie et la distribution !!

Ça suffit ! Le gouvernement et la DGCCRF doivent enfin prendre la mesure de ces faits et engager contrôles, poursuites et sanctions nécessaires pour défendre paysannes et paysans face à de telles attitudes dévastatrices.

Défendre les paysan.ne.s, c'est aussi sortir du florilège d'accords de libre-échange qui vont nous plonger définitivement dans le chaos. Pour nous, CETA, MERCOSUR et les autres auront les mêmes effets mortifères sur nos élevages, notre alimentation, sur le climat et sur nos vies : une catastrophe pour les territoires ruraux et le monde paysan. 

La Confédération paysanne réclame des actes pour sauver l'élevage en France et sortir les paysan.ne.s d'un modèle de développement basé sur le libéralisme économique et la recherche de profit immédiat pour quelques privilégiés au détriment de l'intérêt général et de la relocalisation des systèmes alimentaires.


Contacts :
Nicolas GIROD - Porte-parole de la Confédération paysanne - tél: 06 07 55 29 09
Denis PERREAU - Secrétaire national Pôle Elevage - tél: 06 98 53 76 46
POUR ALLER PLUS LOIN
À TÉLÉCHARGER
TROUVEZ UNE CONF'
CAMPAGNES SOLIDAIRES
NOUS CONTACTER Mentions légales
Copyright 2018 - Tous droits réservés - Confédération paysanne
104 Rue Robespierre, 93170 Bagnolet - Tél +33 1 43 62 04 04