Home > Communiqués de Presse > A quand une politique agricole ambitieuse pour des paysans ...
Partager sur :

COMMUNIQUE DE PRESSE

A quand une politique agricole ambitieuse pour des paysans nombreux.euses sur les territoires de montagne ?

11.12.2019

Ce 11 décembre est la journée mondiale de la montagne, et particulièrement des jeunes en montagne. En pleine COP*, les dérèglements climatiques, le grand cycle de l'eau, la captation de carbone dans les sols se jouent en partie en territoires de montagne, tout à la fois fragiles mais également résilients.

En France, les multiples enjeux des territoires de montagne sont le socle de nombreuses activités dont l'agriculture. Sur les massifs français, l'agriculture de montagne se décline au pluriel. L'élevage et le pastoralisme y sont souvent prépondérants, mais aussi des productions fortement diversifiées et complémentaires tels le maraîchage, l'apiculture, les plantes aromatiques et médicinales, l'arboriculture, le porc ou les volailles, etc. Seule l'agriculture permet de valoriser les espaces d'estives et d'alpages, d'entretenir la biodiversité et les paysages. Les paysan.ne.s y sont parfois les seuls acteurs économiques avec des productions de grande qualité. En 2010, près de 82 000 fermes françaises étaient situées en montagne, soit 16.6% des fermes françaises. Comme ailleurs, l'agriculture de montagne subit une mutation vers la spécialisation et l'agrandissement des fermes, avec des zones dynamiques et d'autres en forte déprise.

L'agriculture de montagne mérite une politique agricole ambitieuse et adaptée permettant de maintenir les fermes et les emplois paysans dans ces zones difficiles. Cette politique doit maintenir dans le long terme les mesures de compensation des handicaps naturels (ICHN*) et aller bien au-delà !

La Confédération paysanne revendique des politiques fortes pour accompagner l'évolution des systèmes de montagne, maintenir des paysan.ne.s nombreux.ses et leur permettre de dégager un revenu décent. Inéluctablement, la politique agricole pour les zones de montagne passe par la reconnaissance de toutes les surfaces pastorales comme surfaces agricoles. A la fois supports de productions économiques (lait, fromage, viande, laine, miel, fruits sauvages, bois d'œuvre et de chauffe, etc.) mais aussi d'activités intrinsèquement liées à l'ouverture des milieux, la biodiversité, la lutte contre les incendies, et à la vie de nos territoires. La politique agricole pour les territoires de montagne doit également inscrire pleinement la reconnaissance et le soutien (accompagnement à l'installation et à l'évolution) de toutes les fermes et toutes les productions ainsi que la préservation forte du foncier agricole, pour qu'il y ait encore des paysan.ne.s et des jeunes en montagne.


Contacts :
Denis PERREAU - Secrétaire national de la Confédération paysanne - tél: 06 98 53 76 46
Nicolas GIROD - Porte-parole Confédération paysanne - tél: 06 07 55 29 09
Laurence MARANDOLA - Membre du Comité national de la Confédération paysanne - tél: 06 31 66 10 83
POUR ALLER PLUS LOIN
TROUVEZ UNE CONF'
CAMPAGNES SOLIDAIRES
NOUS CONTACTER Mentions légales
Copyright 2018 - Tous droits réservés - Confédération paysanne
104 Rue Robespierre, 93170 Bagnolet - Tél +33 1 43 62 04 04